Organisation des soins
Suivi du traitement

En pratique, comment est organisé le suivi médical des patients traités pour HTAP ?

Deux aspects du suivi doivent être différenciés, tout en étant complémentaires :
  • le suivi hospitalier,
  • le suivi par le médecin référent, spécialiste (cardiologue ou pneumologue) et généraliste,
Après l'initiation du traitement, le suivi hospitalier est réalisé tous les 3 mois au début, puis tous les ans.
Il comprend :
  • un interrogatoire et un examen clinique complets,
  • une évaluation de la classe fonctionnelle,
  • un test de marche de 6 minutes,
  • une échographie cardiaque,
  • le cathétérisme cardiaque est répété une fois par an, puis tous les 2 ans,

Ces différents examens permettent d'évaluer la sévérité de la maladie, son évolution et l'efficacité du traitement.

Pour les personnes atteintes d'une HTAP qui répondent mal au traitement, les bilans seront rapprochés et le traitement sera réévalué.

Le suivi médical est également assuré par les médecins de ville, au domicile du patient ou lors de consultations chez leur spécialiste cardiologue ou pneumologue : sur quels points vont-ils axer plus particulièrement leur surveillance ?
En plus d'une appréciation globale de l'état clinique de leur patient, ils vont rechercher les éventuels signes d'intolérance au traitement suivi. En cas d'aggravation clinique, ils assurent également le relais et la prise en charge par le service hospitalier d'origine.

Dernière mise à jour: 20 janvier 2014

Organisation des soins

Les centres de compétences

siège social : 5, rue du Lac Léman 91140 VILLEBON-SUR-YVETTE - SIRET 431 367 309 00066 - APE 9499Z
Agrément national par arrêté du 26 octobre 2007 pour la représentation des usagers du système de santé dans les instances hospitalières ou de santé publique