Les principes du traitement de l'HTAP
Le traitement conventionnel 

Les traitements souvent utiles

Le traitement conventionnel est quasi systématiquement prescrit.

il comprend des mesures générales

  • réduction de l’activité physique,
  • contre-indication de grossesse,
  • d’intervention chirurgicale non indispensable,
  • de séjours en altitude…

en plus de la prise de médicaments diurétiques, anti-coagulants et de la mise sous oxygène si nécessaire.

 Les médicaments dits anti-coagulants

  • un anti-coagulant est un médicament qui rend le sang plus fluide et empêche la formation de caillots de sang
  • la prise d'un médicament anti-coagulant est systématique chez les personnes qui souffrent d'HTAP (sauf si le nombre des plaquettes du sang est particulièrement faible). Il s'agit principalement d'une mesure de prévention visant à protéger les poumons contre le risque d'apparition de caillots de sang (qui pourraient freiner encore plus la circulation du sang dans les poumons)
  • normalement, le sang fabrique des caillots en cas de saignements afin de stopper l'écoulement du sang en dehors du corps. Lorsque l'on prend un médicament anti-coagulant, il devient plus difficile de stopper un saignement
  • avant un acte médical où il y risque de saignement, il est possible d'interrompre exceptionnellement l'anti-coagulant 10 jours avant l'opération (pour éviter des complications). Ce peut être le cas si on vous arrache une dent. Cependant, si votre HTAP est dite "à embolie chronique", l'arrêt de l'anti-coagulant n'est pas possible (il est cependant possible de le remplacer par un autre médicament anti-coagulant à durée d'action plus courte pouvant être interrompu pour une durée de quelques heures)
  • ce traitement nécessite une surveillance régulière par prise de sang et doit être dosé en fonction des résultats d'analyse

Les médicaments dits diurétiques

  • la prise d'un médicament diurétique est parfois conseillée si vos jambes ou pieds sont gonflés suite à l'accumulation d'eau à ces endroits (on parle de rétention d'eau ou encore d'œdème)
  • l'accumulation d'eau est due à un mauvais fonctionnement du cœur (en particulier de la partie droite du cœur)
  • le médicament diurétique (uniquement sur prescription médicale !) permet de "faire fondre" ces oedèmes pour retrouver une apparence normale des membres
  • il est souvent associé à un régime sans sel : voir le site du   "compteur à sel"

Les médicaments dits vasodilatateurs

  • il s'agit de médicaments qui ont pour effet de dilater (d'ouvrir) les vaisseaux sanguins, en particulier les artères pulmonaires, ce qui permet au sang d'y circuler plus facilement et donc de diminuer la pression sanguine 
  • ils peuvent être efficaces, environ chez 20% des personnes souffrant d'HTAP (une personne sur cinq). Il s'agit de comprimés à avaler

L'oxygénothérapie

  • l'oxygénothérapie consiste à respirer de l'oxygène pur. L'oxygénothérapie est conseillée aux personnes chez qui l'HTAP perturbe fortement l'aération du sang. En effet, elle permet au sang d'être oxygéné de façon plus efficace qu'avec l'air extérieur qui ne contient que 20% d'oxygène.
  • l'oxygène est contenu dans des bouteilles pressurisées.
  • l'oxygène est transporté jusqu'au nez à l'aide d'un fin tuyau en plastique
  • l'oxygène soulage l'essoufflement ressenti par le malade

     

 

Dernière mise à jour: 30 mars 2015

Les principes du traitement de l'HTAP

Les traitements de l'HTAP sévère

LA VOIE DES  PROSTACYCLINES

LA VOIE DE L’ENDOTHÉLINE 

LA VOIE DU NO (inhibiteurs des phosphodiestérases 5) 

LES TRAITEMENTS CHIRURGICAUX

Automédication

siège social : 5, rue du Lac Léman 91140 VILLEBON-SUR-YVETTE - SIRET 431 367 309 00066 - APE 9499Z
Agrément national par arrêté du 26 octobre 2007 pour la représentation des usagers du système de santé dans les instances hospitalières ou de santé publique