LES TRAITEMENTS CHIRURGICAUX
La transplantation pulmonaire

Chez certains patients, les traitements par voie médicamenteuse n’agissent pas ou plus suffisamment.

Lorsque l’équipe médicale considère que l’évolution de l’HTAP sous traitement médical menace la vie du malade à court ou moyen terme (2 à 3 ans) et que la personne atteinte est capable physiquement et psychologiquement de bénéficier de cette intervention, le malade peut être inscrit sur une liste d’attente pour bénéficier d’une transplantation (greffe) cœur-poumons.

Un bilan très complet sera réalisé dans tous les cas avant de décider d’une inscription sur liste d’attente.

La transplantation (ou greffe) cœur-poumons consiste à remplacer chirurgicalement le cœur et les poumons du malade par un cœur et de nouveaux poumons provenant d’un donneur d’organes sain.
  • cette opération chirurgicale de plusieurs heures demeure délicate puisqu’il y a des risques inhérents à l’opération, mais aussi à la greffe avec un risque de rejet et d’infection.
  • l’attente du greffon est souvent longue avant de trouver un donneur d’organes compatible (de quelques mois à plusieurs années), la liste des malades en attente de greffe progressant davantage que le nombre de prélèvements réalisés chaque année. Un constat qui permet de souligner combien il est important pour tous d’indiquer à ses proches sa position sur le don d’organes.
Un malade greffé est considéré comme guéri de l’HTAP même si les années suivant la greffe sont des années où des complications de la greffe peuvent survenir à tout moment. La personne greffée doit prendre des médicaments pour que son corps accepte ce cœur et ces poumons qui viennent d'une autre personne.
Ce traitement dit anti-rejet (à base de médicaments dits immunosuppresseurs) est assez contraignant et nécessite de prendre de nombreuses précautions.

Pour en savoir plus sur les transplantations et dons d'organes, consultez le site www.agence-biomedecine.fr

Dernière mise à jour: 15 mars 2010

Les principes du traitement de l'HTAP

Les traitements de l'HTAP sévère

LA VOIE DES  PROSTACYCLINES

LA VOIE DE L’ENDOTHÉLINE 

LA VOIE DU NO (inhibiteurs des phosphodiestérases 5) 

LES TRAITEMENTS CHIRURGICAUX

Automédication

siège social : 5, rue du Lac Léman 91140 VILLEBON-SUR-YVETTE - SIRET 431 367 309 00066 - APE 9499Z
Agrément national par arrêté du 26 octobre 2007 pour la représentation des usagers du système de santé dans les instances hospitalières ou de santé publique