Diagnostic de l'HTAP
L'examen pour diagnostiquer l'HTAP : le cathétérisme cardiaque

Réalisation : cet examen est généralement pratiqué à l'aide d'un cathéter pulmonaire (sonde) de type Swan Ganz qui permet la mesure de :

  • la pression artérielle pulmonaire ;
  • la pression auriculaire gauche,
  • la pression auriculaire droite,
  • du débit sanguin pulmonaire,
  • de l'analyse des gaz du sang veineux.

Ces mesures sont utiles à l'établissement d'un pronostic.

Une petite sonde est introduite à partir d'une veine dite fémorale (située en haut des cuisses au niveau du pli de l'aine), ou bien à partir de la veine sous clavière (située dans le creux juste au dessus de la clavicule), ou encore à partir de la veine jugulaire (située à la face latérale du cou) pour remonter jusqu'au cœur puis jusqu'aux artères pulmonaires.

Cette sonde permet de mesurer la pression du sang à l'intérieur des artères pulmonaires. Il s'agit d'un examen clé pour savoir si on a ou pas une HTAP. Il peut ensuite être réalisé régulièrement pour savoir si le traitement est efficace (ce traitement vise à réduire la pression du sang dans les artères).

Dans l'HTAP : le profil hémodynamique moyen est caractérisé par :

  • une pression artérielle pulmonaire dépassant en moyenne le triple de la limite supérieure de la normale,
  • un faible (ou "bas") débit cardiaque,
  • une pression auriculaire gauche normale,
  • une pression auriculaire droite à la limite supérieure de la normale.
  •  

Dernière mise à jour: 7 mars 2010

Définition

Diagnostic de l'HTAP

Génétique et HTAP

HTAP associées

HyperTension Pulmonaire Thrombo - Embolique Chronique (HTP-TEC)
ou HyperTension Post - Embolique ou CTEPH

HTAP de l'enfant

siège social : 5, rue du Lac Léman 91140 VILLEBON-SUR-YVETTE - SIRET 431 367 309 00066 - APE 9499Z
Agrément national par arrêté du 26 octobre 2007 pour la représentation des usagers du système de santé dans les instances hospitalières ou de santé publique