Recommandations au quotidien
Activité physique

Le patient doit proscrire toute activité physique intense générant des symptômes pénibles : tous les efforts qui conduisent à un essoufflement sévère, à des vertiges voire des syncopes, ou à des douleurs thoraciques...

En effet, en cas d'effort important, le cœur se met à battre plus vite pour envoyer plus de sang aux poumons (le corps ayant besoin d'une quantité plus importante d'oxygène). Cette situation est dangereuse lorsque l'on a une HTAP. Le ventricule droit du cœur peut "flancher" et l'arrêt cardiaque est possible.

Malheureusement, beaucoup de sports ne sont plus possibles : ski (ou tout autre effort pratiqué en altitude), plongée (risque de syncopes), course à pied, tennis, athlétisme, natation pour les patients traités par perfusion...

Suivant la sévérité de votre HTAP, vous pouvez être autorisé(e) à réaliser certaines activités physiques de la vie quotidienne : la marche quotidienne (30 mn par jour), sur terrain plat, éventuellement sous oxygène, est pratiquement toujours possible et recommandée, le golf, yoga, relaxation, vélo sur terrain plat, gym douce... 
Faites le point avec votre équipe soignante en cherchant à concilier vos goûts personnels aux contraintes liées à la maladie.

Toute pratique sportive nécessite l'avis de l'équipe médicale, même si elle vous paraît minime. Ne vous fiez pas à un professionnel qui ne connaît pas l'HTAP et vous ferait faire des efforts (kiné...).

Voir la question de la réhabilitation à l'effort.

 

Dernière mise à jour: 15 mars 2010

Prise en charge multiple

Recommandations au quotidien

Education thérapeutique

Prise en charge psychologique

Réhabilitation à l'effort

siège social : 5, rue du Lac Léman 91140 VILLEBON-SUR-YVETTE - SIRET 431 367 309 00066 - APE 9499Z
Agrément national par arrêté du 26 octobre 2007 pour la représentation des usagers du système de santé dans les instances hospitalières ou de santé publique